Actualité

Volkswagen investit plusieurs milliards d'euros dans des solutions de mobilité

- Le programme «TOGETHER - Strategy 2025» a déjà fixé les étapes importantes pour le réalignement du Groupe

Volkswagen Group poursuit sa transformation de la mobilité. "Le futur est électrique. Nous ambitionnons de devenir le n°1 en matière d’électromobilité d'ici 2025", a déclaré Matthias Müller, Président du Directoire de Volkswagen AG, lors de l'Assemblée Générale Annuelle du Groupe à Hanovre. Au sein du Groupe, tout est mis en œuvre pour contribuer au développement de cette technologie. Dans le même temps, Le Groupe Volkswagen poursuit le déploiement des moteurs diesel et essence, afin qu’ils soient encore plus efficaces et respectueux de l'environnement. Matthias Müller a ajouté que « les moteurs classiques resteront indispensables dans un avenir proche ».

De plus il a également informé les 3 000 actionnaires présents lors de cette Assemblée à Hanovre de l'état d'avancement des mesures prises pour faire face à la question du diesel et a expliqué comment le Groupe Volkswagen se réalignait avec succès pour l’avenir de la mobilité avec "TOGETHER - Strategy 2025" . Avec la présentation de Sedric (Self-Driving-Car) au Salon de Genève, Volkswagen est devenu le premier constructeur automobile à donner un avant-goût concret du véhicule entièrement autonome.

« Afin de proposer, à grande échelle, une mobilité abordable et durable, nous continuerons à déployer l’offre de types de motorisations : du classique au tout électrique », a déclaré M. Müller, en présentant la stratégie du Groupe. Il a expliqué que les 12 marques du Groupe sont clairement engagées dans le développement de l’électromobilité. Le Groupe a investi environ trois milliards d'euros en technologies de motorisation alternative au cours des cinq dernières années et triplera ce montant au cours des cinq prochaines années.

C'est ainsi que le Groupe lancera plus de 10 nouveaux modèles électrifiés d'ici à fin 2018. D'ici 2025, nous proposerons en plus 30 autres véhicules électriques. « Le Centre d’Excellence nouvellement créé à Salzgitter regroupera les compétences du Groupe en matière de cellules et modules de batterie ». Dans le même temps, en Europe et en Chine, nous menons des négociations intensives pour établir des partenariats dans ce domaine. Vous en saurez plus à ce sujet très prochainement», a ajouté Matthias Müller.

Selon Matthias Müller, les moteurs à combustion interne modernes seront néanmoins indispensables dans un avenir proche : « Cela s'appliquera également et surtout au moteur diesel Euro 6, malgré le débat actuel ». Au total, le Groupe Volkswagen investira environ 10 milliards d'euros dans ces technologies d'ici 2022. «Le moteur à combustion interne fait avant tout partie de la solution et non du problème». Il ajoute que : "124 ans après son invention, le moteur diesel a encore beaucoup de potentiel. Et nous avons l'intention d'exploiter ce potentiel. D'ici 2020, nous allons faire en sorte que nos moteurs à combustion interne soit 10 à 15% plus efficaces et de ce fait, également plus propres. Cela permettra de protéger l'environnement et de préserver les ressources. "

Matthias Müller a expliqué la manière dont le réalignement du Groupe a pris de l'ampleur, en citant de nombreuses autres initiatives: "Volkswagen devient plus rapide, plus ciblé et plus axé sur le client". Le chemin à suivre est "TOGETHER - Strategy 2025", le programme du futur du Groupe Volkswagen. L’objectif est de faire de Volkswagen le leader mondial en tant que fournisseur de mobilité durable». Matthias Müller a ajouté: « Volkswagen doit se transformer. En effet notre industrie va, dans la décennie à venir, être confrontée à des changements fondamentaux que nous n’avons pas vécus au cours des 100 dernières années ».

Cette nouvelle ère nous oblige à adopter de nouvelles façons de penser : « Plus agile et courageuse. Plus entrepreneuriale et pragmatique». En soulignant que c'était aussi important que les changements technologiques: «Je suis convaincu qu'une culture ouverte, des valeurs fortes et une intégrité dans nos actions sont essentielles pour l'avenir de Volkswagen». « TOGETHER - Strategy 2025 » a un objectif clair: « Ce qui semble excellent sur le papier doit faire partie intégrante de notre comportement au quotidien ».

Un autre élément central du programme du futur : établir des partenariats pour développer de nouvelles opportunités d'affaires ou faire avancer de nouvelles technologies. Selon Matthias Müller : Un des éléments pour devenir le « new » Volkswagen implique d’être ouvert en tant qu'entreprise. Au cours des derniers mois, nous avons mis en place de nombreux partenariats prometteurs. »

Matthias Müller s'est référé à plusieurs exemples tels que les projets visant à entrer sur le segment des véhicules économiques avec Tata, la co-entreprise envisagée avec JAC en Chine pour développer des voitures électriques attrayantes et de nombreux projets de coopération dans le domaine des services de mobilité. « Fabriquer de superbes voitures ne suffit plus » pour sécuriser l'avenir. « Les clients d'aujourd'hui s'attendent à plus en termes de mobilité. Et, ces nouvelles exigences, signifient également que nous devons changer ».

Malgré la question du diesel, Le Groupe Volkswagen est prêt à faire face à ces changements fondamentaux de l'industrie automobile. « Au cours du dernier exercice, nous avons jeté les bases du plus grand processus de transformation de l'histoire de Volkswagen. Nous avons réalisé un résultat opérationnel qui s’est avérée bien meilleur que ce que beaucoup de gens avait prévu », a déclaré Matthias Müller: « Pour 2017, c'est maintenant « à pleine vitesse ! » ».